navlang

Adieu à Eugen Birrer †

Naissance29.06.1941 Birrer Eugen
Ordination30.03.1969
Recrutement SMB1969-1972
Missio Fribourg1972-1974
Information tiers-monde / éclaration de Berne1975–1980
Terre des Hommes1977-1979
UNHCR: divers pays1980-1990
Service des Jésuites pour les migrants, Kénya1991-2019
Décès6.07.2019
Immensee : ministères, retraite 2011–2018
Décès10.12.2018

Récit de Peter Baumgartner, Nairobi (ex-correspondant du journal ‘Tagesanzeiger’) :

La cérémonie d’adieu pour Eugen fut digne et belle. L’église de Kangemi était bondée, car aussi bien les paroissiens que des représentants de diverses organisations d’aide aux réfugiés étaient présents. Depuis une 20ne d’années, celles-ci ont pu compter sur le soutien de notre confrère. L’ambassade suisse était aussi représentée, ainsi que Comundo (par la coordinatrice au Kenya), le HCR, l’Aide catholique aux Réfugiés et d’autres organisations d’entraide. Le ‘Gentiana Development Network’ qu’Eugen avait aidé à fonder en 2005, a assuré sa présence par les responsables de la ‘Primary School’ et de l’école technique. À noter aussi la présence du conseil de paroisse in corpore, ainsi que le groupe des catholiques qui avait visité la paroisse de Flawil il y a dix ans ; sans oublier l’école primaire «St. Josef the Worker» avec quelque douzaines d’écoliers. Eugen y avait creusé un puits et facilité les études secondaires à toute une série d’enfants. Heini Dommann, depuis Marsabit, a réussi à être là à l’heure, après un voyage de près de 18 h. Ce dernier a construit il y a 30 ans un technicum sous l’égide  d’Interteam [service de volontaires de Suisse alémanique, ndlr].

Comme j’étais pour ainsi dire le plus proche parent, beaucoup de gens sont venu me saluer en rappelant le soutien qu’ils avaient reçu de la part d’Eugen ; souvent depuis bien longtemps, mais ils n’avaient pas oublié. Ces confidences m’ont confirmé dans l’appréciation du caractère d’Eugen : d’une part extrêmement volontaire, voire têtu et d’autre part toujours prêt à venir en aide aux personnes dans le besoin.

À noter aussi la présence de 12 prêtres, dont la totalité de la communauté des Jésuites, le P. Peter Meienberg, son confrère Luigi Clerici. Father Calisto Nyagilo, représentant le Cardinal, présida la cérémonie avec les 2 prêtres de la paroisse. Ce fut un beau Requiem. La chorale a bien chanté, en particulier ce chant souhaité par Eugen :

I, the Lord of sea and sky
I have heard my people cry.
All who dwell in dark and sin,
My hand will save.
I have made the stars of night
I will make their darkness bright
Who will bear my light to them?
Whom shall i send?
Here am I, Lord. Is it I, Lord ?
I have heard you calling in the night.
I will go, LORD, if you lead me
I will hold your people in my heart.