navlang

Décès de Fr. Franz Portmann †

01 CH-po-Portmann Franz-D121-11Né le                                                                  24.2.1930
Entrée dans la Société missionnaire                23.9.1953
Séminaire à Schöneck/Emmetten et
Immensee: Menuisier                                     1953–1959
Zimbabwe: Direction de l’atelier de
menuiserie, apiculture et agriculture/
jardinage: Driefontein (1961-74),
Mission à Serima (1974-77)
Mission à Gokomere (1977-80)                     1961–1980
Administrateur de l’hôpital de
Muvonde/Driefontein                                     1980–1984
Immensee: travaille comme menuisier,
relieur et apiculteur                                       1986–2016
Décès                                                              11.8.2017

«L’amour de Dieu m’a porté toute ma vie »   (du Testament de Franz)

Frère Franz est né et a grandi en Entlebuch. La famille est pauvre et vit de l’agriculture.

Franz fait un apprentissage de menuisier à Wolhusen. Après 2 ans d’expérience, il s’inscrit au séminaire SMB à Schöneck, Emmetten (1952). Après son temps de postulat, puis de noviciat, il devient membre de la Société, définitivement en 1958. Habile et entreprenant, il exerce son métier durant 5 ans entre le séminaire et Immensee.

En 1961, son rêve se réalise : après un an d’étude de l’anglais à Londres, il rejoint les confrères au Rhodésie du Sud (actuel Zimbabwe). Il se met à l’apprentissage de la langue shona. Puis, durant 14, il travaille comme menuisier, apiculteur et contribue ainsi à la mise en place des infrastructures du nouveau diocèse. Ses multiples talents font que l’évêque d’alors, Mgr Hähne, peut l’engager dans diverses missions (Driefontein, Gokomere, Serima) où il forme bon nombre d’apprentis. Finalement, il sera administrateur de l’hôpital et du sanatorium de Muvonde qui ne comptent pas moins de 120 collaborateurs et collaboratrices.

Le 21 décembre 1985, il est victime d’un infarctus qui nécessitera une opération des coronaires. Affecté dans sa santé, il devra rester en Suisse ; mais il ne chôme pas pour autant : à Immensee, il reprend son travail de menuisier, s’occupe du rucher et de l’atelier de reliure. Son nouvel hobby : l’astronomie (il a même 2 télescopes).

Cependant, sa santé laisse de plus en plus à désirer… Il y a quelques mois, il est transféré à l’infirmerie. Ce 11 août, il nous quitte pour rejoindre les étoiles qu’il a tant observé et surtout la sagesse de Dieu qu’il a fidèlement servi et prié. C’est un confrère patient, fidèle, aimable et très serviable qui nous a quitté.